Toujours plus a l'ouest...
Photos, vidéos, textes, ambiances des pérégrinations d'un globe-trotteur...

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

La carte des lieux visités





Mes albums

«  Mai 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 



Rubriques


Menu

SUBLASTART
un terrien sur terre
hay sol y luna

Le cliché dinde

Qui n'a jamais vu troner sur un téléviseur ou un vaisselier de salle a manger, une photo de Ducon et Duconne prenant la pause devant le Taj Mahal ? Ce monument 100 pour 100 marbre constitue le symbole du tourisme indien en couverture de tous les guides et cartes routieres du pays. Il est entre autre classé parmi les fameuses merveilles du monde dont la liste est sujet a de vastes polémiques. Depuis qu' Alexandre Legrand avait décrété la liste arbitraire de 7 merveilles dans l'antiquité, celle-ci n'a cessé d'augmenter et de parfaire ces critères afin d'etre le plus juste possible et tendre vers une sorte d'universalité. On en arrive a un certain paroxisme a l'heure actuelle car dans un faux élan démocratique, le vote s'effectue sur internet par n'importe pekin du globe. Comme c'est étrange, la muraille de Chine et le Taj Mal arrivent dans les premières positions, sachant que les deux pays représentent a eux seuls plus de la moitié de la population mondiale et que comme tout bon etre humain qui se respect, ont leur bonne part de chauvinisme latent, je vous laisse faire l'équation vous meme.                           

                                            

Pourtant rien d'exceptionnel a la vue de la dite merveille, a part pour les mordus de marbre. Je ne sais pas si claquer 15 euros ( prix d'entrée pour les non-hindoux ) et payer le supplément camera en vaut la chandelle, sachant que vous ne pouvez que filmer depuis le fronton, pour y effectuer le fameux cliché d'Inde deja vu 1000 fois. L'histoire du Taj Mal est bien plus intéressante que le monument en lui-meme. Il fut édifié par le petit-fils d'Akbar le grand (akbar signifiant ''grand'' en arabe) comme tombeau pour sa femme défunte qu'il aimait beaucoup et qui est morte pendant l'accouchement de leur quatorzieme enfants. 22 ans de travaux, des experts et architectes de toutes les contrées furent mobilisés pour batir le plus beau mausolée du monde. Le brave empereur romantique n'admirera son oeuvre achevée que depuis le fort d'Agra ou il fut emprisonné par l'un de ses propres fils l'ayant renversé par un coup d'état. Le Taj Mal n'est donc qu'un tombeau dans lequel on peut voir deux tombes celle de la reine et celle du roi qui eut quand meme le privilège d etre enterré aux cotés de sa femme. C'est beau l'amour !     


Publié à 05:26, le 5/09/2008, Âgrâ
Mots clefs :
Lien